Master Sciences et Technologies Spécialité Ingénierie pour le Nucléaire

L’objectif de ce diplôme est de former des ingénieurs aux métiers de l’ingénierie pour le nucléaire

LE MÉTIER

Le Master Pro. Sciences et Technologies, spécialité ingénierie pour le nucléaire, a pour objectif de former pour les entreprises de l’industrie nucléaire, des ingénieurs de haut niveau appelés à prendre part au cycle de vie d’installations, depuis la conception en passant par la construction, la maintenance jusqu’au démantèlement.

L’individualisation du cursus de formation est marquée par la proposition aux apprentis de 2 parcours visant des Métiers de l’industrie nucléaire :

  • Ressources, cycles et déchets : a pour objectif d’apporter au futur ingénieur des compétences qui lui permettront notamment de superviser l’ensemble du cycle du combustible (retraitement, transport, stockage). En outre, l’accent est mis sur la modélisation des phénomènes impliqués dans l’aval du cycle, en prenant compte des problématiques développées à l’Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs.
  • Sûreté, criticité, radioprotection : contribue à analyser et gérer les risques de sûreté liés à l’activité nucléaire, à assurer la protection des professionnels et de l’environnement contre le rayonnement radioactif, et veiller à l’application des dispositifs de prévention de criticité.

Outre les compétences techniques, ces ingénieurs doivent posséder également des capacités à diriger et à communiquer aussi bien en interne qu’en externe (clients nationaux et/ou internationaux), à coordonner et à gérer simultanément des hommes et des techniques différentes, des coûts et des délais très serrés pour la réussite d’un projet commun.

LES COMPÉTENCES

L’objectif de ce diplôme est de former des ingénieurs aux métiers de l’ingénierie pour le nucléaire aptes à :

  • Analyser les besoins du client, de l’utilisateur et constituer le cahier des charges fonctionnel (spécifications, délais, coûts, …).
  • Définir et analyser les besoins managériaux des entreprises et laboratoires pour mettre en œuvre des méthodologies adaptées au contexte « conditions extrêmes » du nucléaire.
  • Rédiger des documents techniques (notes techniques et d’utilisation dans le cadre de l’ingénierie de production, opérationnelle et de formation dans le secteur nucléaire), de rapports de tests, rapports de sûreté nucléaire, manuels utilisateurs centrale nucléaire.

Métier visé

Ingénieur d’études et de développement, Chargé d’affaires, Ingénieur de production, Ingénieur opérationnel CNPE, Consultant expert, Ingénieur de sureté, Chef de projet…

Secteurs d'activité

Industrie nucléaire, Prospection minière, retraitement et stockage, radioprotection, radiologie médicale, instrumentation, gestion de projet, capteurs et mesures, recherche et développement…

Ouvert aux jeunes de moins de 26 ans, ayant validé un cursus scientifique ou technologique tels que :

1ère année Master (M1), candidats de niveau bac +3 titulaires :

  • Licence (L3) scientifique Physique-Chimie ou diplôme équivalent

2ème année Master (M2), candidats de niveau bac +4 titulaires :

  • Master 1ère année de Physique, Chimie, Physique-Chimie ou Sciences de l’Ingénieur
  • Diplôme d’ingénieur

L’admissibilité se fait sur étude du dossier de candidature par une Commission Mixte (UPMC Paris 6 / CFA). Les candidats retenus seront convoqués pour un entretien individuel de motivation qui permettra d’apprécier et de confirmer le projet personnel et professionnel.

Un accompagnement individualisé à la recherche de l’entreprise est proposé à partir du mois de mai.

Important: L’admission définitive est conditionnée par la signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise d’accueil.

DÉROULEMENT DE LA FORMATION

Ce master s’effectue dans le cadre d’un contrat d’apprentissage de 2 ans. Il débouche sur le titre de Master Sciences et Technologies, spécialité Ingénierie pour le nucléaire de l’Université Pierre et Marie Curie Paris 6.

La formation académique s’organise en quatre semestres partagés entre l’UPMC – Paris VI et le CFA. Des professionnels participent à la formation.

Le rythme de l’alternance « École – Entreprise » est d’une durée de 1 mois / 1 mois sur les deux années de formation.

La pédagogie d’alternance mis en œuvre est individualisée et basée sur le développement personnel et professionnel de l’apprenti. Les compétences acquises par l’apprenti en entreprise sont définies avec précision et le rythme d’acquisition fait l’objet d’une entente préalable entre le tuteur entreprise et les référents de la formation.

Les travaux réalisés en entreprise donnent lieu obligatoirement à la rédaction d’un rapport écrit.

L’accent est également mis sur la maîtrise de l’anglais et l’expérience à l’international. La formation comprend un séjour linguistique et professionnel de 2 semaines au Royaume Uni.

Programme des Unités d’Enseignement

  • Année 2 / semestre 9 / 30 ECTS
    Sciences de l’Ingénieur
    12 ECTS, 9e semestre
    • Physique nucléaire
    • Fonctionnement des Centrales
    • Neutronique, introduction à la sûreté
    • Chimie du combustible
    2 parcours métiers
    12 ECTS, 9e semestre

    Parcours Sûreté, Criticité et Radioprotection

    • Les problématiques criticité et radioprotection du cycle du combustible
    • Aspects généraux des outils de calcul pour les études de sûreté/criticité et de radioprotection
    • Sûreté-Criticité
    • Radioprotection

    Parcours Ressources, Cycles et Déchets

    • Amont du cycle
    • Aval ultime du cycle
    • Radioactive waste management and repository design
    • Process simulation and process control
    Langue étrangère appliquée
    3 ECTS, 9e semestre
    • Anglais
    Evaluation en milieu professionnel
    3 ECTS, 9e semestre
    • Études de cas, outils méthodologiques de conduite de projet en entreprise
  • Année 2 / semestre 10 / 30 ECTS
    Sciences Humaines et Managériales
    12 ECTS, 10e semestre
    • Anglais, stage linguistique
    • Energie et société
    • Management de projet
    • Sciences Humaines, Économiques et Sociales
    Recherche et Développement Technologique
    3 ECTS, 10e semestre
    • Environnement et maîtrise du risque dans le nucléaire
    Projet de fin d’étude
    15 ECTS, 10e semestre
    • Mémoire industriel