À Mécavenir, l’excellence par l’apprentissage « Ouvert à tous ! »

Dès sa création, le CFAI Mécavenir s’est toujours engagé activement pour l’accueil de publics diversifiés et l’insertion professionnelle de tous quels qu’en soient l’origine ou la situation personnelle. Ainsi, toutes nos équipes sont fortement mobilisées pour accueillir les jeunes en situation de handicap afin de leur proposer un accompagnement adapté tout au long de leur parcours de formation en alternance jusqu’à l’obtention de leur diplôme de fin d’études.

Le dispositif mis en place s’appuie sur les moyens humains suivants :

  • Un référent handicap, qui définit avec le jeune, l’équipe pédagogique et le monde associatif, les solutions les mieux adaptées sous la forme d’un plan d’accompagnement individualisé.
    Il en formalise les modalités et les aménagements nécessaires pour le suivi de la formation
  • Un formateur référent, qui a pour principale mission de suivre et d’accompagner l’apprenti, tout au long de son parcours au CFA comme en entreprise pour la réussite de sa formation en qualité de travailleur handicapé.
  • Nos équipes administrative et pédagogique, qui sont sensibilisées à l’accueil du jeune en situation de handicap et qui portent une écoute attentive pour permettre au jeune une intégration au CFA dans les meilleures conditions et l’aider à surmonter ses difficultés tout au long de son parcours de formation.
  • Notre équipe relations entreprises, qui est plus particulièrement chargé de prendre en compte le handicap de l’apprenti pour construire avec lui son projet personnel et professionnel et lui apporter un soutien dans sa démarche auprès des entreprises pour réussir son insertion dans la vie professionnelle.

 

Des mesures d’accompagnement spécifiques
Comment bénéficier de ces mesures ?

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) favorise l’accès à des mesures d’accompagnement spécifiques en matière d’emploi et de formation. Il existe une réglementation particulière favorisant l’apprentissage.

Il faut donc faire une demande de RQTH auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du département de résidence de la personne en situation de handicap.

Le dossier est ensuite examiné et la RQTH est attribuée par la CDAPH – Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées, qui siège dans chaque MDPH.

 

Un contrat d’apprentissage aménagé

– Pas de limite d’âge pour conclure un contrat d’apprentissage,

– Une année supplémentaire peut être accordée pour suivre la formation en apprentissage,

– Des aménagements peuvent être mis en œuvre au sein de la formation : obtention de temps supplémentaire pour passer les examens, mise à disposition de matériels adaptés ou d’agencements spécifiques. Il convient de contacter le référent pôle handicap présent dans chacune de nos universités partenaires pour pouvoir en bénéficier.

 

Des aides financières et un accompagnement

Il existe également des aides accordées par l’AGEFIPH pour l’apprenti en situation de handicap et pour l’entreprise qui l’emploie.